Histoire du diocèse de Morondava

Affichages : 538

La première évangélisation de la vaste région du Menabe, le Far West de Madagascar s’est développée des années 1910 à 1928. Le Nord c’est-à-dire Maintirano, Ambatomainty, Antsalova et Ankavandra fut visité par les Pères Spiritains de Mahajanga, la vallée de la Tsiriribihana par les missionnaires de la Salette d’Antsirabe et le Sud, Malaimbandy, Mahabo et Morondava par les Jésuites d’Ambositra.

Ce n’est qu’en 1928 que les Pères missionnaires de la Salette, Américains, s’établirent à Morondava prenant le vaste territoire de Morafenobe au Nord jusqu’à Beroroha au Sud.

En 1935, les premières religieuses, les Sœurs de la Providence de Corenc arrivèrent à Morondava pour commencer la première école pour jeunes filles et un orphelinat.

Joseph FutyEtienne Garon

 

 

En 1936, vu que l’administration coloniale n’acceptait pas un citoyen américain pour être préfet Apostolique, la province de France assuma la responsabilité de la Mission avec Mgr Joseph Futy (1938-1946), m.s. comme premier préfet Apostolique en 1938. En 1950, les districts du Nord, Maintirano, Morafenobe et Ambatomainty firent partie de la Préfecture de Tsiroanomandidy, tandis que les missionnaires de la Sainte Famille arrivèrent en 1950 et Morombe avec Manja et Beroroha devinrent Diocèse en 1960.

 

 

Paul Girouard

En 1952, les Sœurs Missionnaires de l’Immaculée Conception de Montréal vinrent remplacer les religieuses de la Providence. En 1956 avec l’ordination de Mgr Girouard Paul (1955-1964), Américain, premier évêque du Diocèse, la province américaine de St Louis reprit la Mission du Menabe.

Bernard RatismamoloanaEn 1964 avec l’ordination de Mgr Ratsimamotoana Bernard (1964-1998) comme deuxième évêque, ce fut le début d’une nouvelle expansion et d’un développement de l’Eglise. Les Congrégations Féminines passèrent de une à cinq : Franciscaines Missionnaires de Marie, Sœurs Jeanne Delanoue, de l’Immaculée Conception de Niort, Sœurs de Notre Dame de la Salette. Les Frères du Sacré-Cœur prirent la direction du collège Saint Paul en 1967 et les Pères Carmes de Marie Immaculée sont là depuis 1987.

Les ordinations furent très rares car ce fut des années d’évangélisation où l’école catholique a joué un grand rôle. Les mouvements des jeunes sont autant d’Ecoles de la Foi tandis que le travail des catéchistes reste la base pastorale d’évangélisation du Diocèse. Le nouveau millénaire est un appel pressant à poursuivre la mission d’évangélisation face à l’arrivée des sectes et à la poussée de l’Islam.

En 1956 Mgr Donald Pelletier (1999-2010) ms, Américain, nommé évêque du Diocèse.