Histoire d'archidiocèse Toamasina

Affichages : 378

Lorsqu'en 1896, le Vicariat de Madagascar fut divisé en 3, le territoire actuel du diocèse dépendit d'Antananarivo. En 1919, quelques stations (Vatomandry, Mahanoro) furent confiées aux Pères Prémontrés.

Tamatave 3Tamatave 2Après la première guerre mondiale, l'évangélisation à Madagascar connaît une croissance extraordinaire; elle est due en partie aux soldats malgaches qui, envoyés en France, se sont fait baptiser et de retour dans leur village deviennent eux-mêmes des missionnaires.

Mais si sur les hauts plateaux les jésuites font de leur mieux, ils négligent la côte est, faute de personnel et en raison des difficultés qu'elle présente.Ainsi, lorsque le jésuite Dubois rencontre le montfortain Dau pendant l'Exposition Missionnaire de 1932 au Vatican, leur entretien aura été si éloquent qu'en peu de temps les deux Institutions Religieuses se mettront d'accord: la côte est confiée aux Montfortains.

Tamatave 1Tamatave 4

Le premier groupe est constitué de 4 missionnaires. C'est le 1er mai 1933. Ils prirent en charge la Préfecture apostolique qui s'étendit de Foulpointe à Nosy Varika.

Elle fut dirigée par Mgr Le Breton qui, en 1939, devint le premier évêque du Vicariat apostolique jusqu'à sa mort en 1957. Le Breton, Lebretonle supérieur, a déjà travaillé au Mozambique et il sait combien il importe d'avoir des catéchistes capables : il crée une école pour eux. Aux quatre premiers missionnaires viennent s'ajouter bien d'autres. On travaille avec entrain: les prêtres à leur mission pastorale, les frères religieux à la construction.

Chaque année arrivent des renforts et en décembre 1934 débarquent les Filles de la Sagesse qui prendront en charge les écoles et les dispensaires.

En 1935 la zone où travaillent les mont­fortains devient préfecture apostolique; le père Le Breton en est le préfet. "La nomination - écrit-on depuis Madagascar  - est arrivée au nouveau Préfet en pleine réunion des évêques de l'île, après le congrés eucharistique de Fianarantsoa. L'élu a tout de suite été élevé à la préla­ture: chacun des présents se défaisait de quelque chose pour l'en revêtir.

Dans les grandes réunions annuelles qui rassemblent tous les montfortains, on définit une méthode pastorale commune, adaptée aux circonstances et aux per­sonnes: on réaffirme l'importance de l'Ecole des Catéchistes, on structure le catéchuménat qui doit durer deux ans, on définit le rôle de l'Ecole catholique et des divers mouvements laïques, on affecte à chaque communauté un responsable expérimenté, un catéchiste etc. Bref il n'y aura plus de baptêmes bon marché et sans catéchèse.

 

 

PusetRazafindrazakaDevenu diocèse en 1955, Tamatave dépendit à partir de 1958 de l'Archidiocèse du Nord avec Mgr Puset à sa tête. Mgr Le Breton cherche de nouveaux col­laborateurs parmi les montfortains ita­liens; jusque là c'étaient seulement des français. Les trois premiers italiens arri­vent fin 1955; d'autres suivront.

En 1958 Mgr Jules PUSET étais nommé l’ Évêque de Toamasina. À la création du diocèse de Mananjary (1968), Tamatave fut amputé de la région de Nosy Varika. Quand mourut Mgr Puset, il fut remplacé en 1972 par Mgr Jérôme RAZAFINDRAZAKA.

Tamatave 6Mgr Jérôme Razafindrazaka fit alors des démarches assidues auprès de la Maison Générale pour obtenir que les Missionnaires Oblats puissent travailler dans le diocèse de Tamatave. Le Conseil accepta cette nouvelle fondation le 15 mai 1979. Un mois plus tard, l’évêque de Tamatave, mis au courant, pouvait assister, lors de son passage en Pologne, à l’ordination de trois nouveaux prêtres désignés pour la mission dans son diocèse.

 

 

C’est le jour de la célébration de la fête de Saint François Xavier, le 03 décembre 1980 que les 5 premiers missionnaires polonais sont arrivés. Ils ont été chargés d’œuvrer dans la partie Sud du diocèse de Toamasina.

5pierwszych

Rakotondrabe

Mgr Tsarahazana

 

 

Puis à la retraite de celui-ci (1989), par Mgr René RAKOTONDRABE, évêque auparavant à Tuléar.

 

Ensuit, quand Mgr Rakotondrabe est partis à sa retraite le 24 novembre 2008, c’est Mgr Désiré TSARAHAZANA est nommé nouveau l’Évêque de Toamasina.

 

 

Les évêques successifs de Toamasina sont :

Alain-Sébastien Le Breton, † SMM, nommé le 8 octobre 1935, démissionné le 15 mars 1957
Jules-Joseph PUSET, † PSS, nommé le 14 novembre 1957, démissionné le 25 mars 1972
Jérôme Razafindrazaka † , nommé le 25 mars 1972, à la retraite le15 mai 1989
René Joseph Rakotondrabe † , nommé le 15 mai 1989, à la retraite le 24 novembre 2008
Désiré Tsarahazana, nommé le 24 novembre 2008