La paroisse St. Nicolas à Champs-Borne

Affichages : 399

Champ Borne 01La paroisse de Champs-Borne encore appelée paroisse Saint Nicolas est située dans la commune de Saint-André, à l’Est de l’Ile de La Réunion. Elle comprend 2 lieux de culte : L’église principale à Champs-Borne et l’église secondaire dédiée à Notre-Dame de Pellevoisin à Rivière du Mât Les Bas. On recense, dans ces deux quartiers environ 13000 habitants, dont la moitié ayant plus de 18 ans. La population est composée principalement des personnes de souche européenne, indienne et africaine et du métissage comme partout ailleurs dans l’Ile. La majorité est de confession catholique mais, comme dans les autres paroisses du diocèse, il est courant de constater la pratique de la double religion par les réunionnais d’origine indienne, appelés ici ‘malbar’. Ceux-là demandent les sacrements de l’Église, participent aux grandes solennités mais, traditionnellement, pratiquent aussi l’hindouisme, en famille. La paroisse fête son saint patron le 6 décembre. Elle fait partie, avec cinq autres paroisses de l’Est et du Nord-Est, du doyenné de Saint André. Le diocèse de La Réunion a en effet regroupé géographiquement les 71 paroisses en 10 doyennés.

Champ Borne 02La première église de Champs-Borne a été inaugurée en 1847 et bénie sous le nom de Eglise Saint Nicolas mais ce n’est qu’en 1852 que les quartiers de Rivière Du Mât les bas et Champs-Borne deviennent une paroisse. Les ruines de cette première église détruite par le cyclone Jenny en 1962 sont encore visibles sur le bord de mer en face de la nouvelle église.

KaziuDe nombreux prêtres, aussi bien diocésains, religieux et fidéidonum se sont succédés pour l’administration de la paroisse. Face à la croissance démographique, un diacre permanent a été nommé en 2009 et apporte ainsi une aide nécessaire au curé de la paroisse. Les deux lieux de culte actuels ont été aménagés pour contenir 200 fidèles à Pellevoisin et 600 personnes à Champs-Borne. Les messes dominicales, en temps ordinaire, rassemblent, en moyenne, 150 personnes à Pellevoisin, de 400 à 550 personnes avec les enfants catéchisés, le samedi à Champs-Borne et 300 personnes participent régulièrement à la messe du dimanche matin à 6h30 à Champs-Borne. Il est à noter, que lors des certaines célébrations comme Vendredi Saint, Pâques, Rameaux, ce nombre de participants frise les 2000 ; Le bâtiment à Champs-Borne ne pouvant accueillir une telle foule, les paroissiens s’installent alors sous le préau, sous un chapiteau, dans la salle paroissiale voire même sous les arbres de la cour. Une retransmission audiovisuelle leur permet alors de suivre l’office.

De nombreux laïcs constituent les forces vives de la paroisse dont une soixantaine de catéchistes et accompagnateurs de catéchuménat. Ils oeuvrent dans tous les domaines : Liturgie, accompagnement des obsèques, préparation au baptême et au mariage, conseils paroissial et économique… L’ouverture en périphérie n’est pas négligée, on retrouve aussi ces laïcs dans l’équipe de solidarité, les visiteurs de malades et porteurs de communion.

Champ Borne 05Champ Borne 04Champ Borne 03

Le nombre de baptême ne cesse de croître d’année en année. En 2016, 183 enfants de moins d’un an ont reçu le baptême. Le sacrement a aussi été donné à 29 enfants de plus d’un an et à 2 catéchumènes. A la fin de la première année de catéchisme, 225 enfants ont communié pour la première fois. 190 jeunes ont été confirmés après 4 années de catéchisme. 30 mariages ont été célébrés au cours de cette année.

Pellevoisin 0565Pellevoisin 0572Pellevoisin 0569

Pellevoisin 0575Pellevoisin 0574Pellevoisin 0578

La chapelle Notre-Dame de Pellevoisin à Rivière du Mât Les Bas

 

Malgré tous les efforts déployés pour faire une paroisse vivante, force est de constater que les fidèles ont vieilli. Les jeunes boudent les offices mais la pastorale des jeunes qui a existé semble ne pas être complètement finie et des discussions reprendront sans doute pour repartir.

P. Kazimierz KWIATKOWSKI
Curé de la paroisse