L'Île de la Réunion ANG

Hits: 139

Le 27 août 2011 est devenu une date historique pour la délégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée de Madagascar.  C’était le jour où  notre Congrégation a fait un autre pas en créant notre  expansion sur  l’Océan Indien située à 800 Km de Madagascar et qui appartient à l'État Français.

 

L’Évêque de La Réunion, Monseigneur Gilbert Aubry a inauguré officiellement ce 27 Août,  la première communauté Oblate dans la Paroisse de St Jean Baptiste. Le premier curé Oblat étant P. Andrzej SERWACZAK et  P. Elysée RAHARINIRINA comme vicaire.

Cela fait déjà  quelques années que les relations et coopérations de la Délégation Oblate de Madagascar avec le diocèse de La Réunion avaient commencées. Cette collaboration a tout d’abord commencé par les substitutions mensuelles des Pères Oblats dans plusieurs paroisses de La Réunion pendant le temps de l'été. Grâce au bon travail des Oblats et leurs sincères témoignages missionnaires pendant ces périodes de remplacements, Mgr Gilbert a décidé d’inviter  la Délégation à prendre une place fixe dans son diocèse.

Du 24 au 28 Août 2009, P. Marek Ochlak, Supérieur de la Délégation et P. Adam Szul Trésorier de la Délégation ont fait la première visite officielle à La Réunion pour contacter Mgr. Gilbert Aubry évêque de cette l’ile. Après cette visite l’administration de la Délégation ont fait beaucoup d’efforts pour avoir la permission d’ouvrir cette mission. Finalement nous avons réussi à avoir cette permission avec le changement du statut de la Délégation et l’élargissement de notre territoire comme Madagascar et La Réunion.  Grâce à cette permission nous avons reçu la nouvelle paroisse.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La paroisse de St. Jean-Baptiste se trouve dans la partie Est de La Réunion, dans Le Bras-Panon.

 

 

 

 

  

Canoniquement élevé le 13 décembre 1852,  il a une longue histoire et une place importante dans les cœurs des chrétiens de La Réunion. Son horloge, originairement fondée en 1885, réparée et rénovée en 2007, est une marque symbolique pour la paroisse et les gens de Bras-Panon. Le bâtiment lui-même a subi de nombreuses reconstructions. La première chapelle a été construite en 1840. Détruite par un cyclone, cette dernière a été reconstruite en bois en 1853. Dix années plus tard,  suite au passage d’un autre cyclone nommé Jenny, l’Eglise a été reconstruite en  pierre. De 1973 jusqu’à aujourd’hui, le bâtiment reste intact. Au  commencement de la communauté Chrétienne dans Le Bras-Panon, il y avait eu 39 pasteurs et, parmi eux, pour plus de 21 années, les pères monfortains.

Pour l'instant la paroisse inclut aussi deux chapelles affiliées, que P. Andrzej et P. Elysée visitent régulièrement pour assurer le service pastoral.

La paroisse compte actuellement 12.000 fidèles. A part  les activités pastorales et liturgiques permanentes, dans la forme de plusieurs services et groupes paroissiens, on y célèbre quatre messes le dimanche. Ce qui apporte beaucoup de joie aux chrétiens et fait que la paroisse soit très active et bien connue pour plusieurs genres d'initiatives. Non seulement au niveau des réparations, entretiens ou activités pour rendre meilleure l’Eglise, mais aussi l’initiative comme " le chemin  du  baptême"  construit en 2008. Avec 4 statues, il montre les catéchumènes, qui sur leur chemin ont rencontré  Jean-Baptiste.

Les premiers mois de travail des Oblats à  l'île de La Réunion sont très promettant dans le nouveau chapitre de la Délégation croissante de Madagascar et dans l’expansion des missions Oblates. Les nouveaux prêtres qui y travaillent ont encore beaucoup à faire et beaucoup de pas à entreprendre pour connaitre  les paroissiens, connaître leurs besoins et  se familiariser avec eux. En tout cas c'est un merveilleux nouveau chapitre que les oblats de Madagascar ont commencé à écrire pour la Congrégation et l'Église entière.

Diacre Marcin Serwin OMI