Mission catholique de Mahanoro

Affichages : 722

Misje MahanoroMahanoro est situé à 250 km de Toamasina. Le premier essai d’introduction de l’Evangile à Mahanoro date du XIXème siècle. Durant la première guerre mondiale, nombreux Betsimisaraka ont été appelés à combattre aux côtés des français. A leur retour de guerre, ils ont demandé que les missionnaires viennent vivre parmi eux. A partir de 1921, le père jésuite PLANVETIN a vécu à Mahanoro et a commencé la construction d’une Eglise : Notre Dame de l’Assomption, qui a été achevée en 1928.

 

Misje Mahanoro 13C’est Mgr. De SAUNE d’Antananarivo qui a envoyé les Norbertana dans le district de Mahonoro et Vatomandry. Ces derniers y ont travaillé jusqu’à leur remplacement par les Montfortains en 1933. Entre 1930 et 1933, le Père Norbertana Vincent de Paul COTTE résidant à Vatomandry a très souvent rendu visite à Mahanoro.

Misje Mahanoro 07

 

 

 

 

Les prêtres Montfortains travaillant au Sud sont devenus de moins en moins nombreux. A Mahanoro, il n’y avait eu qu’un seul prêtre, le père J. GUEGNARD, pendant 10 ans. Les prêtres Montfortains ont quitté Mahanoro en 1985. Lors d’un séjour à Mahanoro en 1980, les pères oblats ont pensé que pour faciliter la coopération avec les missions de Marolambo et d’Ambinanindrano, ils devaient aussi s’occuper de la mission de Mahanoro.        

 

En octobre 1985, les oblats arrivent à Mahanoro et c’est le père Marian LIS qui a pris la mission en main. En 1986, Masomeloka entre dans la circonscription où l’Evangile est prêchée. Rappelons que la mission de Masomeloka n’a plus eu de prêtre de 1974 et dépendait de la mission de Mahanoro. Le père Jan SADOWSKI s’est alors porté volontaire pour rendre visite à Masomeloka. Cette même année, la communauté des oblats s’installe à Mahanoro. Voici la liste des pères et des frères oblats qui s’y sont succédé : P. Helmut NIESPOREK, P. Henryk MARCINIAK, P. Jozef NIESYTO, P. Wladyslaw WASILUK, P. Krzysztof PABIAN, P. Marek MODRZEWSKI, P. Franciszek CHRÓSZCZ, P. Klaudiusz HERMAŃSKI, P. Piotr WISNIEWSKI, P. Bruno AFADAHY, P. Stanislaw KAZEK, P. Michel NIVONJAKA, Fr. Zygmunt WOLNIAK et Fr. Boguslaw GUZIK.

Misje Mahanoro 09Les sœurs filles de la Sagesse ne peuvent être omises lorsqu’il s’agit de la mission de Mahanoro puisqu’elles y travaillent depuis 1934. Elles sont les filleules de Saint Louis de MONFORT et accompagnent toujours les prêtres Monfortains.

Elles y ont construit une école : Notre Dame de la Paix. Elles ont également mis en place une école de ménagère pour les filles plus agées et un internat pour les filles dont les familles vivent loin. Notre Dames de la Paix est la seule école catholique existant de la partie sud du diocèse.

 

Misje Mahanoro 08

Actuellement l’école des filles n’existe plus et les sœurs gèrent une école du premier et du second cycle. Les sœurs travaillent également dans le domaine des œuvres pastorales : catéchèse, mouvements chrétiens, animation dans les villages en brousses. Elles coopèrent avec les Oblats et leur coopération se passe pour le mieux.

Depuis 1971, les pères Monfortains ont mis en place un Centre de Développement à Marotsiry, à 21 km au Sud de Mahanoro. On y enseigne la menuiserie et les techniques de culture aux garçons et la ménagerie aux filles. Les sœurs Filles de la Sagesse ont contribué à l’œuvre des pères Monfortains et ont même bâti un dispensaire sur place.  Après le départ des Monfortains, les oblats sont arrivés en 1991, le Père OMI Stanislaw OLLER s’y est installé et y a travaillé avec l’aide des oblats de Mahanoro.

 

Pour les oblats, la priorité reste la formation des laïcs pour être catéchistes en brousse. Dès leur arrivée à Mahanoro, les Oblats ont donc envoyé des familles en formation au Centre de Développement d’Antsiramandroso pour un an. Ensuite, quelques catéchistes déjà en fonction étaient envoyés à l’Ecole Catéchétique d’Ambohibary Ambositra pour un mois de formation. Des mouvements chrétiens telles que la FET pour les enfants et la FTMTK pour les  jeune ont été créées, en plus de la MDMK pour les parents. Les oblats, assistés par les sœurs et les laïcs s’occupent également des personnes privées de liberté (emprisonnées) à Mahanoro.

 

Misje Mahanoro 11

Misje Mahanoro 12

 

 

 

 

 

 

    

 

A l’heure actuelle, la mission est divisée en 4 régions:

Mahanoro, Tsaravinany, Manjakandriana et Mangoro.

En tout l’on y compte 114 communautés chrétiennes.

 


Misje Mahanoro 01Misje Mahanoro 02Misje Mahanoro 01

Misje Mahanoro 04Misje Mahanoro 06Misje Mahanoro 05

La vie des oblats est basée sur le charisme, c'est-à-dire qu’ils vivent dans une communauté apostolique : communauté de vie, prières en commun, soutien mutuel pour mieux prêcher l’Evangile.